Retraites sociales

Pourquoi organiser une retraite à caractère social?

Depuis plus de 25 ans, VOLONT’R propose aux élèves en fin de secondaires de réaliser une expérience de volontariat relationnel durant 3 à 5 jours, dans un service hospitalier, une maison de repos ou une crèche.

De nombreux établissements scolaires, à Bruxelles et en Wallonie, nous font confiance dans l’organisation de retraites sociales. Proposer à vos élèves d’effectuer du volontariat relationnel en institution, c’est leur permettre de vivre une expérience enrichissante au contact avec les personnes âgées, les patients ou les enfants. C’est les confronter à une autre réalité sociale en les sortant de leur quotidien, du cadre scolaire et familial. C’est également pour certains une découverte du monde professionnel et parfois une possibilité de confirmer certains choix d’orientation professionnelle.

Que font les élèves durant leur retraite?

Le volontariat dans un service hospitalier, une maison de repos ou une crèche est avant tout centré sur le relationnel et la rencontre de l’autre. Mais les élèves auront aussi l’occasion de rendre divers services : conduire un patient à un examen, participer ou animer une activité, lire une histoire à un enfant, distribuer le courrier aux résidents,…

Un encadrement avant-pendant et après la retraite

Afin que l’expérience de volontariat des élèves se passe au mieux, Volont’R a mis en place un encadrement en 3 temps: avant-pendant et après la retraite sociale.

Avant le début de la retraite :

Tout commence par une réunion de préparation une quinzaine de jours avant la retraite. Nous rencontrons les élèves pour une après-midi de formation.  La participation à cette réunion est obligatoire (lire la suite…)

Lien avec l’Institution : Volont’R se charge de faire le suivi des demandes auprès des institutions et s’occupe de l’aspect organisationnel avec le référent au sein de l’institution. (les plannings pour les jeunes, les tâches qu’ils pourront faire,…)

La personne de contact pendant leur retraite est soit l’animateur, soit le responsable régional de la région concernée.

Toutes les infos pratiques sont transmises au jeune et à l’école en temps utile pour qu’il puisse commencer son volontariat dans les meilleures conditions.

Un suivi pendant la retraite :

Contact avec l’élève : le responsable régional prendra contact avec l’élève pour vérifier que son volontariat se passe bien et pour écouter certaines difficultés éventuelles. Dans certaines régions, le responsable régional se rend sur place au sein de l’institution.
Sur place, il y a toujours une personne de référence pour accueillir le jeune – que ce soit le responsable de l’institution, un chef de service ou un volontaire de notre asbl, investi de longue date. Leur mission est d’écoler les jeunes au début de leurs 3 jours de retraite (présentation du service, infos pratiques, et premiers accompagnements dans les chambres).

Après l’expérience de volontariat :

Réunion de debriefing: l’animateur ou le responsable régional revoit les élèves suite à leur expérience de volontariat pour faire le point avec eux.

Le but de ce temps d’évaluation est de prendre un peu de recul par rapport à l’expérience vécue et de voir ce que les élèves en ont retiré. Ensuite, les élèves sont également informés sur les possibilités de faire du volontariat pendant les vacances s’ils le souhaitent.

 

Nous sommes à votre disposition pour toutes informations complémentaires, concernant l’organisation pratique des retraites et le nombre d’élèves que nous pourrions encadrer dans votre région. Prenez contact avec le siège central ou directement auprès de l’animateur de votre région.